Connectez-vous dès maintenant pour consulter ou éditer vos données personnelles ou payer votre réservation

BON A SAVOIR

Que boire et manger en Hongrie ?
Comme dans toute l’Europe Centrale, la gastronomie se fait à partir de chou, de pommes de terre, de bœuf, de porc, et de volailles. L’Empire Otoman et les pays des Balkans ont eu aussi leur influence.
 
• Dans la plupart des plats, le paprika est roi ! Il peut être fort (csipos) ou doux (édes), en crème ou en poudre, mais une chose est sûre : ce piment reconnaissable à sa belle couleur rouge est indispensable à la cuisine hongroise. On le retrouve dans les plats les plus populaires comme le goulash, les grillades ou le pörkölt. Il existe en version soupe, plus liquide donc, sous le nom de Gulyásleves et se déguste alors en entrée.  Sachez aussi que c’est dans le paprika que le scientifique hongrois Albert Szent-Györgyi a découvert la vitamine C dans les années 30.
 
• Le goulasch (gulyás) est l’autre symbole de la gastronomie hongroise. Ce ragoût de viande accompagné de pommes de terres, de poivrons, d’oignons et de tomates est bien évidemment relevé de paprika. Les meilleurs mijotent longuement dans une grande marmite nommée bogrács.
 
• Les soupes sont diverses, presque toutes relevées de paprika, comme la palócleves où l’on trouve de la viande de porc et des haricots, ou la Halászlé, une soupe de poisson composée de carpes ou de brochets.
 
• Moins liquide qu’une soupe, mais plus qu’un ragoût, les fozelék sont typiquement hongrois, et préparés de diverses manières, avec des pommes de terre, du chou, de la courge, des petits pois...
 
• Les viandes de porc et de poulet sont les plus courantes. Côté gibier, on trouve du sanglier et du cerf. En accompagnement, on vous servira souvent des pommes de terres, du chou, du concombre ou des tomates, ainsi que des nokedli, qui ressemblent aux gnocchis. La Hongrie est par ailleurs un important producteur de foie gras d’oie, qui se consomme souvent frit.
 
• Le pörkölt désigne divers plats à base de viandes rouges ou blanches servies en ragoût avec des oignons, de la tomate, du paprika. Le tout est éventuellement arrosé de vin.
 
• Les töltött sont des poivrons farcis d'un mélange de viande de porc haché et de riz, le tout servit avec une sauce tomate.
 
• On citera aussi le lecsó, l’équivalent de notre ratatouille, mais avec des tonalités plus rouges, à cause de l’éternel paprika, les crêpes de Hortobágy, fourrées à la viande de poulet et si les calories ne vous font pas peur, les teperto, des grattons préparés avec la graisse de lard récupérée au fond de la poêle.
 
Fromages & Desserts
• La Hongrie est un pays d’élevage et le lait de vache ou de brebis donne de nombreux fromages, dont le Pálpuszta au lait de vache, typique de la région de Budapest, ou le Balaton, qui vient du célèbre lac. Les amateurs de brebis dégusteront du Monastor, du Brinzen ou du Lipto.
 
• Côté desserts, l’influence autrichienne se fait sentir dans la pâtisserie hongroise, qui propose de nombreux gâteaux, mais aussi des crêpes. Le fromage blanc, la crème, le chocolat, les noix ou le pavot en sont les principaux ingrédients.
Parmi d’autres gourmandises : Le Rétes, qui ressemble beaucoup au strudel, avec sa pâte fine et ses pommes. La Dobos torta ou gâteau Dobos, qui mêle chocolat et caramel et porte le nom de son inventeur, le pâtissier József Dobos. Le comte Eszterházy a aussi un gâteau à son nom, l’Eszterházy torta, mais il n’a pas inventé ce dessert à base de crème et de noix. Très populaire, le túró Rudi est une barre chocolatée fourrée au fromage blanc qu’on trouve dans tous les magasins.
 
Boissons
• La Hongrie produit dans le nord du pays un vin mondialement célèbre : le Tokay ou Tokaji , qui se prononce Tokaï. Les vignes, les fermes et les villages de la région figurent même au patrimoine de l’humanité de l’Unesco. Le furmint et le hárslevelü sont les principaux cépages utilisés dans l'élaboration du Tokaji, obtenu après des vendanges tardives. Le Tokaj Aszú, un vin blanc liquoreux, est le plus célèbre, mais la région produit bien d’autres vins. La concentration de sucre du  Tokaj Aszú est indiquée par un chiffre (de 1 à 6 puttonyos, qui désigne le panier du vendangeur). Plus le nombre de puttonyos est important, plus le tokay est sucré et liquoreux. Il existe aussi des Tokaji secs, qui ne jouissent pas de la même notoriété.
 
• En dehors du Tokay, il existe de nombreux vins hongrois (essentiellement des blancs), puisqu’on dénombre 22 régions viticoles dans le pays, notamment autour du lac Balaton. L’Egri Bikavér, produit dans la région d’Eger, est sans doute le plus courant sur les tables hongroises. Son nom signifie joliment « Sang de Taureau d’Eger ». Sachez aussi que le vin bas de gamme coupé à de l’eau s’appelle le « fröccs », mais autant l’éviter, d’autant plus que le mot est imprononçable.
 
• La bière est moins répandue en Hongrie qu’en Autriche, mais sa consommation est courante. Attention cependant : on ne trinque pas en buvant de la bière, car ce geste rappelle celui des Autrichiens qui fêtèrent de cette manière la défaite des Hongrois en 1848. Arany Aszok, Dreher, Soproni, Starobrno sont quelques-unes des bières hongroises que vous pourrez cependant déguster.
 
• Les eaux-de-vie (pálinka) sont réalisées à base d’abricots, mais plus souvent de prunes ou d’autres fruits encore. La plus célèbre est l’Unicum, souvent proposée en signe d'hospitalité : il est donc mal vu de la refuser. Ce serait d’autant plus dommage que le breuvage amer a la réputation de favoriser la digestion et de guérir la gueule de bois. Elle tiendrait son nom de l’expression de l’empereur Joseph II qui, en la goûtant, se serait exclamé : Das ist ein Unikum ! (« Ça c'est unique ! »).
 
• Et si vous dégustez tous ces breuvages avec des hongrois, sachez qu’on trinque en disant : Egészségedre (À votre santé) ou Fenékig (Jusqu’au fond du verre).
 
JOURS DE FÊTE
• La Hongrie célèbre sa fête nationale le 20 août, avec le Szent István ünnepe, ou fête de Saint-Étienne, qui commémore la fondation de l'État hongrois en l’an 1000. On fête aussi la Révolution hongroise de 1848 le 15 mars, et  l'Insurrection de Budapest de 1956 le 23 octobre.
 
• La saison du carnaval et le Mardi gras sont particulièrement spectaculaires dans la ville de Mohács avec le Busójárás la célébration qui met en vedette les Busós couverts de masques traditionnel. Musiques et danses folkloriques, mascarades et défilés sont au programme.
 
Organisé en mars, Tavaszi Fesztivál, le Festival de printemps de Budapest met à l’honneur la musique classique. Il a un petit frère, Oszi Fesztivál, le Festival d'Automne, plus axé sur les activités culturelles et artistiques.
 
• En avril, Gyula, près de la frontière roumaine, célèbre sa production de Pálinka, l’eau-de-vie hongroise, avec une fête forcément bien arrosée.
 
• En juin et en juillet, la ville médiévale de Sopron, près de la frontière autrichienne, organise le Festival de danse et de musique ancienne. Les concerts sont organisés dans les champs et dans les carrières de Fertöràkos.
 
Entre juin et août, le Budapest Summer Festival anime l’île Marguerite avec de nombreux concerts de musique classique.
 
• Au mois d’août, le Sziget festival de Budapest est l’un des plus grands festivals d'Europe. Il prône le mélange des cultures et la Love revolution avec une copieuse programmation de concerts, mais aussi spectacles de rues, de conférences, de performances artistiques… 
 
• En août également, mais plus traditionnel, la ville de Nagykállo organise son Festival d’art folklorique.
La ville de Debrecen a le sens de la fête : en août elle organise un Carnaval des fleurs avec une spectaculaire parade de chars. En septembre, la ville a la bonne idée de marier musique et œnologie lors de ses Wine and Jazz Days.
 
LES ILLUSTRES
Ils et elles se sont rendus célèbres dans leur pays, mais leur notoriété va bien au-delà des frontières de la Hongrie : 
Franz Liszt (1811-1886), l’auteur des Rhapsodies hongroises, comme Bela Bartók (1881-1945) se sont inspirés du folklore de leur pays natal pour créer leurs œuvres.
• Peut être pour avoir regardé les œuvres de Victor Vasarely (1906-1997), le père de l’art optique, les hongrois sont souvent photographes comme Robert Capa (1913-1954), né Endre Erno Friedmann, Brassaï (1899-1984), né Gyula Halász et André Kertész (1894-1985) né Kertész Andor. 
• Manó Kertész Kaminer et Sándor László Kellner sont nés en Hongrie avant de s’exiler. Le premier est devenu Michael Curtiz (1886-1962), le réalisateur de Casablanca, le second est devenu Alexander Korda (1893-1956). Toujours au cinéma, l’actrice Zsa Zsa Gábor (1917-2016) et Bela Lugosi (1882-1956), connu pour son rôle de Dracula, ont fait de belles carrières hors de leur pays. 
• Tout le monde la croit italienne, mais Ilona Staller (1951-), plus connue sous le nom de Cicciolina, est bien née à Budapest. Sans aucun rapport, Ernest Rubikest, l'inventeur du Rubik's cube, est lui aussi hongrois.
• Les sportifs hongrois sont rarement célèbres en dehors de leur pays, mais Ferenc Puskas (1927-2006) a marqué l’histoire du football.
• A noter que Patrick Balkany, Mathieu Kassovitz, Lorànt Deutsch ou Nicolas Sarkozy ont en commun d’avoir des origines hongroises.
 
 
PROVERBES
Les proverbes d’un pays en disent souvent long sur la manière de voir le monde par ses habitants. En voici quelques uns :
• Le Hongrois est né à cheval.
• Le bon café doit être noir comme le Diable, chaud comme l'enfer et doux comme un baiser.
• Qui se contente du peu ne mérite pas le plus.
• L’avare a souvent un fils gaspilleur.
• Une pomme gâtée en gâte cent.
• Travaille aujourd'hui pour demain, là se joue ton destin.
• Dans les bras de sa mère, tout bébé est beau.
• Un idiot attache son cheval par la queue.
• Qui croit est heureux, qui doute est sage.
• Il est difficile de monter plusieurs chevaux à la fois.
• Même les poules aveugles trouvent des graines.
• Quand on sait pas boire, on boit pas.
• Celui qui se moque de tout ne trouvera que des pierres.

Toutes nos destinations de circuits et séjours

Découvrez tous nos circuits et séjours, au départ de 10 grandes villes de Frances, Belgique et Suisse à destination des plus beaux pays d'Europe.

Un service à votre écoute

par téléphone

du lundi au vendredi de 9h à 19h

et le samedi de 9h à 18h

Numéro téléphone

par e-mail

24h/24, 7j/7

info@plusbelleleurope.com

Une expertise reconnue

Leader des circuits en Europe avec un vrai savoir faire

La satisfaction client

+ de 65000 clients nous ont déjà fait confiance

La qualité garantie au meilleur prix

Grâce à une sélection rigoureuse de nos prestataires

Des prestations exclusives

Un service haut de gamme au service de votre expérience

17 fabuleux circuits

Au départ de 10 grandes villes de France, Belgique et Suisse pour découvrir l'Europe