Connectez-vous dès maintenant pour consulter ou éditer vos données personnelles ou payer votre réservation

La République Tchèque :
2 circuits à découvrir

BON A SAVOIR

Que boire et manger en République Tchèque ?
La cuisine tchèque a subi les influences des pays voisins, notamment de l’Autriche, de la Hongrie, de l’Allemagne et de la Pologne. Elle est aussi restée proche de la cuisine Slovaque (voir ces Guides Pays). Comme dans les autres pays d’Europe centrale, on y mange souvent de la viande (du porc, du bœuf et du poulet) accompagnée de pommes de terre, de chou rouge, de choucroute, de carottes et d’oignons.
 
• Parmi de nombreuses soupes, Ceská bramborová, préparée à base de pommes de terre, de champignons et de carottes, est sans doute la plus consommée. Vous en trouverez bien d’autres, au lard, au chou, aux tripes…
 
• Les Knedlíky, ces boulettes de farine ou de pomme de terre aux allures de quenelles, sont indispensables à la table tchèque. Sous le nom de Knödel, elles ont leur équivalent en Autriche et en Bavière. Il en existe de nombreuses versions. Coupées en tranche, elles accompagnent de nombreux plats et permettent d’éponger la sauce. Les Bramboráky, des galettes de pomme de terre râpées, accompagnent la choucroute et la viande de porc fumée.
 
• Le porc se décline de nombreuses manières, dont le célèbre Vepro knedlo zelo, où il est rôti relevé d’ail et de cumin et accompagné de choucroute, de pommes de terre, d’oignons et de légumes. Le bœuf connaît autant de variations, et si le mélange sucré-salé vous attire, testez le svícková na smetane, un rôti de bœuf à la crème, servi avec des airelles. Parmi de nombreuses charcuteries fumées, on goûtera Vaclavska klobasa, la Saucisse de Venceslas, Moravske klobasy, le saucisson de Moravie, et Pražská šunka, le fameux jambon de Prague servi en tranches épaisses.
 
• La carpe, souvent panée, est le poisson roi en Tchéquie, mais la truite et le sandre sont aussi souvent dans les assiettes. On trouve même des restaurants spécialisés, notamment en Bohême du Sud et en Moravie.
 
Fromages et desserts
• Les tchèques font un usage curieux du fromage. Essayer le Smažený sýr, soit une tranche de fromage de type edam couverte de chapelure, épicée et passée à la poêle. Le tout s’accompagne de sauce tartare ou de mayonnaise ! Autre étrangeté : Pivní sýr, le fromage à la bière. On vous sert un fromage au lait de vache au goût épicé avec de la moutarde, de l’oignon et du paprika. Vous arrosez lentement de bière, et vous transformez le tout en bouillie à tartiner.
 
• Les pâtisseries sont souvent proches de celles qu’on déguste en Autriche : on trouve la Sachertort au chocolat, les strudels sous le nom de Jablkový závin, ou des Koláce des tartes aux fruits aux graines de pavot. Les Knedlíky, présentées plus haut existent en version sucrées, avec des fruits, de la crème et du fromage blanc. Tous les pays du monde font des crêpes. Celles de Tchéquie, les Palacinky sont souvent fourrées de fruits, notamment de myrtilles et couvertes de glace ou de chantilly.
 
Boissons
• La première brasserie tchèque semble avoir été fondée en l’an 1118, à Cerhenice, c’est dire si la bière (pivo) est une affaire ancienne en Tchéquie. Et une affaire sérieuse, puisque les tchèques sont les premiers consommateurs de bière au monde ! Dans les bars et les tavernes, la chope d’un demi-litre est la mesure de base.
Parmi les bières bouteilles, vendue sous le nom de Pilsen Urquell et inventée au XIXe siècle, la Pilsner de Plzen (Pilsen), entre Prague et la frontière allemande, est la plus célèbre de toutes. Elle partage le haut de l’affiche avec deux autres blondes, la praguoise Staropramen, et la Budweiser Budvar, qui n’a rien à voir avec la bière américaine du même nom (elle s’appelle d’ailleurs Czechvar aux Etats-Unis).
La Gambrinus, qui tient son nom d’un roi légendaire, est elle aussi  très populaire. Les tchèques boivent aussi de de la Radegast, de la Platan, produite en Bohême du Sud. Vous pouvez aussi déguster la plus rare Bohemia Regent, l’historique Krušovice, ou la Kozel, ornée d’un bouc noir. Vous avez encore soif ? Trempez vos lèvres dans la Smíchov de Staropramen brassée à Prague, la Strarobrno, qui vient de la ville de Brno, la Radegast d’Ostrava. Le mot bière se dit « pivo » et les bières de la brasserie Bernard proposent une Bernard Pivo !
 
• Si Prague et la Bohème sont fiers de leurs brasseurs, la Moravie s’enorgueillie de ses vignerons. La région produit d’excellents vins, surtout des blancs. Les domaines Sonberk, Reisten ou Stapleton & Springer sont parmi les plus meilleurs. Par curiosité, vous pouvez tenter le Bohemia sekt, l’équivalent du champagne local.
 
• Du côté des liqueurs, la plus célèbre est assurément la Slivovica ou Slivovka, un alcool de prune fabriqué en Moravie depuis le milieu du XVIIIe siècle. Vous pouvez aussi tenter l’abricotine merunkovice ou la pálinka. Alcoolisée et très typique, la Becherovka est produite à Karlovy Vary (Carlsbad) en  Bohême. Elle contient une vingtaine d’herbes et de nombreuses épices (cannelle, mélisse, clou de girofle…). Le Fernet Stock produit à Plzen-Božkov est aussi aromatisé de nombreuses herbes. On trouve aussi de l’Absinthe en Tchéquie, et vous pourrez connaître le goût de la « Fée verte ».
 
• La ville de Carlsbad possède aussi une source. Cette eau minérale gazeuse, qu’on trouvait sur la table de l’empereur François-Joseph, est commercialisée sous la marque Mattoni.
 
• Le café est parfois un café turc (Turecká káva) servi avec le marc.
 
• Et si vous dégustez tous ces breuvages avec des tchèques, sachez qu’on trinque en disant : Na zdraví
 
JOURS DE FÊTE
• La Tchéquie célèbre sa fête nationale le 28 octobre pour commémorer la création de la Tchécoslovaquie sortie de l’Empire d’Autriche-Hongrie en 1918. Tchèques et Slovaques se sont séparés depuis.
 
Le fin d’année est fêtée dignement. Elle débute le soir du 5 décembre, avec la Saint-Nicolas (Mikuláš). Les tchèques se déguisent en Mikuláš, Andel a Cert (saint Nicolas, l’Ange et le Démon). Les enfants sages reçoivent des friandises. Les autres risquent de recevoir des pommes de terre ou du charbon.
 
 • Les fêtes de Pâques constituent l'autre événement festif majeur des Tchèques. Elles commencent le mercredi de Pâques, puis les jeunes garçons agitent les trois jours suivants des crécelles de porte en porte, historiquement afin de le traitre Juda et aujourd'hui afin de recevoir de l'argent. Le dimanche, les habitants décorent leurs maisons d'œufs décorés et dans la cérémonie dénommée pomlázka, les hommes et les garçons assènent aux femmes et aux filles de petits coups de fouets avec des branches de bouleau tressées, ce à quoi elles répondent en lançant des seaux d'eau ou en offrant des œufs de Pâques. 
 
De juin à septembre, William Shakespeare détrône Frantz Kafka dans le cœur des praguois. Le dramaturge anglais envahi le Château de Prague, mais aussi les villes de Brno, Ostrava et Bratislava pour le Summer Shakespeare Festival, le plus grand événement en plein d’Europe consacré à l’auteur de La Tempête.
 
En juillet, les amateurs de folklore d’Europe centrale se rendront dans capitale de la région de Moravie-Silésie pour le festival Colors of Ostrava, qui réuni des ensembles venus de différents pays.
 
• Entre août et septembre, acrobaties et clowneries sont au programme du Festival du cirque Letní Letná qui se déroule à Prague. Un grand défilé dans les rues de la Vieille Ville débute la fête. Puis des troupes d’artistes du monde entier viennent se produire sous les chapiteaux plantés dans le parc Letná.
 
De juillet à septembre, les somptueux décors historiques du pays prennent une magie particulière lors du Festival Les châteaux tchèques. Des concerts de musique classique font résonner les vieilles pierres des plus beaux édifices. 
 
En septembre, on fait revivre le Moyen Âge à Hradec Králové, la ville de la reine Elizabeth Ryksa, ou Eliška en tchèque. Les Fêtes de la reine Eliška réunissent danseurs, jongleurs, chevaliers dans de magnifiques spectacles de rue. Même les bourreaux de l’époque ont le droit de montrer leur savoir faire, avant un grand feu d'artifice qui marque la fin des festivités.
 
Toujours en septembre, mais à Mikulov en Moravie-du-Sud, les Vendanges de Pálava, se transforment en grande fête du vin et des traditions, puisque des tournois de chevaliers et des concours de tir à l'arbalète accompagnent les dégustations de vin proposées dans le grand marché.
 
LES ILLUSTRES
Ils et elles se sont rendus célèbres dans leur pays, mais leur notoriété va bien au-delà des frontières de la République Tchèque : 
• Figure de proue de la révolution de velours et premier président de la République tchèque démocratique, Václav Havel (1936-2011) était aussi écrivain. Comme Franz Kafka (1883-1924), le plus célèbre des praguois.
• Miloš Forman (1932-2018) a quitté son pays pour aller tourner Vol au-dessus d’un nid de coucou et Amadeus aux Etats-Unis. Milan Kundera (1929-), est parti lui aussi, pour venir écrire ses livres en France.
• Les grands compositeurs tchèques sont nombreux, avec Leoš Janácek (1854-1928), Bedrich Smetana (1824-1884) et Antonín Dvorák (1841-1904), le compositeur de la 9e symphonie du Nouveau monde.
• Le tennis tchèque a connu deux grandes stars, avec Martina Navrátilová (1956-) et Ivan Lendl (1960-). Quelques années plus tôt, l’infatigable coureur de fond Emil Zátopek (1922-2000) avait porté haut les couleurs du sport tchèque.
 
PROVERBES
Les proverbes d’un pays en disent souvent long sur la manière de voir le monde par ses habitants. En voici quelques uns :
• Tout Tchèque naît avec un violon sous l'oreiller.
• Contre la bêtise humaine, même les dieux sont impuissants.
• Le diable ne se repose jamais.
• La prouesse d'un nain, c'est de cracher loin.
• Il n'y a pas d'église sans sermons, ni de ménage sans querelles.
• Examinez-vous, chaque jour de votre vie, pour être meilleur.
• La faim a de grands yeux.
• Si vous devez acheter, utilisez vos yeux, et non pas vos oreilles.
• La politesse plaît même à un chat.
• Apprendre une nouvelle langue, c'est acquérir une nouvelle âme.
• La joie et la bonne humeur sont la moitié de la santé.
• Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore.

Toutes nos destinations de circuits et séjours

Découvrez tous nos circuits et séjours, au départ de 10 grandes villes de Frances, Belgique et Suisse à destination des plus beaux pays d'Europe.

Un service à votre écoute

par téléphone

du lundi au vendredi de 9h à 19h

et le samedi de 9h à 18h

Numéro téléphone

par e-mail

24h/24, 7j/7

info@plusbelleleurope.com

Une expertise reconnue

Leader des circuits en Europe avec un vrai savoir faire

La satisfaction client

+ de 65000 clients nous ont déjà fait confiance

La qualité garantie au meilleur prix

Grâce à une sélection rigoureuse de nos prestataires

Des prestations exclusives

Un service haut de gamme au service de votre expérience

17 fabuleux circuits

Au départ de 10 grandes villes de France, Belgique et Suisse pour découvrir l'Europe